Insurance innovators – Le futur de l’assurance 2017

futur de l'assurance 2017

English version here.


Insurance Innovators (une émanation de Market Force, dont j’avais déjà fait l’écho ici d’un de leurs rapport sous le même titre) vient de publier le futur de l’assurance 2017 (Future of General Insurance Report 2017).

7 thèmes sont abordés (pour plus de lisibilité j’ai séparé en plusieurs pages):

  • Innovation et disruption
  • Un environnement réglementaire en pleine évolution
  • Le futur de la souscription et de la tarification
  • Les services à valeur ajoutée
  • Toucher la génération Millenial
  • L’assurance à l’ère de l’intelligence des Machines
  • La fraude dans un monde connecté.

Rédigé en partenariat avec le Chartered Insurance Institute, et sponsorisé par IBM, Sas et Smart Communications, ce rapport se veut générique, mais de qualité. Market Force considère que les assureurs sont prêts à innover et se transformer pour garder le rythme avec les assurtechs, mais que le rythme de la transformation est encore trop lent. Un conseil: Agir, et dès maintenant! Continuer la lecture de « Insurance innovators – Le futur de l’assurance 2017 »

BAIN – Fidélisation de l’assuré par les écosystèmes

fidélisation de l'assuré par les écosystèmes

English version here!


Le cabinet de conseil en stratégie Bain a publié en septembre son rapport annuel sur les consommateurs de produits d’assurance grand public (Auto, MRH, Santé et Vie). L’étude porte sur l’analyse internationale (20 pays) de 172000 clients, leur pratique, leurs comportements et s’intéresse en particulier à la fidélisation de l’assuré par les écosystèmes.

Plus précisément, l’objectif de Bain est d’analyser plus en détail ce dernier point. En effet, le postulat de départ est simple :

  • les clients changent en moyenne de contrat d’assurance tous les 3 à 6 ans
  • plus de moitié des assurés n’ont eu aucun contact, quel qu’il soit avec leur assureur dans les 12 derniers mois.

Ainsi, comment est-il possible d’exploiter le levier de la fidélité pour attirer ou retenir de nouveaux assurés. Continuer la lecture de « BAIN – Fidélisation de l’assuré par les écosystèmes »

Cap Gemini – World insurance report 2017

world insurance report 2017

English version here.


Cap Gemini a publié mi-septembre, en partenariat avec Efma, son rapport annuel sur l’assurance: « world insurance report 2017« . Celui-ci s’appuye sur un sondage international (Capgemini’s voice of customer) et s’intéresse cette année à 3 aspects:

  • La génération Y et son appétence pour les solutions digitales,
  • La notion de « Moment de Vérité » (« Moment of truth », les moments qui font basculer l’opinion d’un client sur sa compagnie d’assurance)
  • La coopération grandissante entre assurtechs et assureurs traditionnels qui permet d’exploiter les atouts des 2 types de structures.

Ainsi, et nous sommes en phase avec cette idée, il n’est plus seulement nécessaire d’investir dans l’innovation, mais il faut investir correctement. Continuer la lecture de « Cap Gemini – World insurance report 2017 »

Willis Towers Watson – Insurtech briefing Q2 2017

insurtech briefing

Le cabinet international de courtage et de gestion des risques Willis Towers Watson s’associe à CB Insight pour publier tous les trimestres un rapport intitulé « Insurtech briefing Q2 2017 » (en français « Etat des lieux assurtech 2ème trimestre 2017 »).  Il a été publié en juillet dernier et se décompose en plusieurs parties:

  • Focus sur un thème du secteur: ce trimestre, c’est la gestion des sinistres qui est à l’honneur
  • Les transactions sur le marché
  • Une étudesde cas sur la stratégie des assureurs autour des assurtechs
  • Des opinions sur le rôles de assurtechs: menace ou opportunité?
  • Un récapitulatif des chiffres.

Continuer la lecture de « Willis Towers Watson – Insurtech briefing Q2 2017 »

PwC – Top Issues Insurtech

Le cabinet PwC a publié en mars 2016 un petit rapport (Top Issues insurtech) intitulé « Insurtech : a golden opportunity for insurers to innovate ». Celui-ci part d’un constat simple : le secteur de l’assurance a très peu évolué durant tout le siècle dernier, mais depuis moins d’une décennie, de nombreuses innovations sont venues bouleverser les business models, avec notamment 3 axes :

  • Attentes des clients : Les nouvelles technologies et les possibilités de comparaison ont aiguisé les attentes des clients en matière d’assurance
  • Rythme des innovations : le rythme s’accélère considérablement avec l’arrivée de nouvelles technologies et de nouvelles solutions.
  • Startups : Les barrières technologiques à l’entrée du secteur de l’assurance tombent progressivement avec l’ouverture des données et permettent à de nouveaux acteurs d’intervenir.

Continuer la lecture de « PwC – Top Issues Insurtech »

Baromètre Kadris – Back-offices de gestion

barometre kadris

Le cabinet de conseil Kadris, spécialisé en santé et protection sociale, a mené en 2016 une étude assez complète (baromètre Kadris) sur l’offre et la qualité de service des back-office de gestion dans le monde de la santé et de la protection sociale. Il a été présenté en avril dernier sous la forme d’un webinar. Le site Kadris semble être indisponible, vous pouvez également retrouver la vidéo sur youtube.

Périmètre du baromètre Kadris

21 acteurs de la santé et de la protection sociale ont été interrogés en 2016 dans le cadre de cette étude, intitulée baromètre Kadris. Ils ont été catégorisés en fonction de leur taille et de leur typologie (gestionnaire/porteur de risque notamment) et  se répartissent comme suit: Continuer la lecture de « Baromètre Kadris – Back-offices de gestion »

Fadata – Charles Taylor – Rethinking insurance

rethinking insurance

L’entreprise Fadata, qui propose des solutions innovantes pour l’assurance, se rapproche de Charles Taylor Insuretech, afin de proposer un livre blanc intitulé « Rethinking Insurance » (Repenser l’assurance). Ce document a été publié début juin 2017. Plus précisément, le sous-titre « Customer Value and Solution Innovation for the Digital Age » annonce clairement l’objectif du document: Valeur client et solutions innovantes pour l’ère digitale.

Continuer la lecture de « Fadata – Charles Taylor – Rethinking insurance »

PwC – Insurance’s new normal

PwC insurance's new normal

PwC publie ce mois-ci son nouveau rapport dédié à l’innovation dans l’assurance « Insurance’s new normal« . Appuyé sur une grande enquête internationale, il ambitionne de donner une vision de ce qu’est l’assurance aujourd’hui. Notamment, il souhaite montrer que ce qui était il y a quelques années vu comme futuriste fait désormais partie de la norme de ce secteur en pleine refondation.

Eléments clés

3 chiffres à retenir:

  • 45% des répondants ont des partenariats en cours avec des insurtechs
  • 68% pensent adopter des solutions blockchain en 2018
  • 94% priorisent désormais une meilleure connaissance du risque et l’engagement des clients

Continuer la lecture de « PwC – Insurance’s new normal »

Reelevant – Emails dynamiques MAIF

L’entreprise Reelevant a récemment communiqué sur un cas client avec MAIF sur une campagne d’emails dynamiques.

Note: Je n’ai aucun lien avec Reelevant, et fais juste référence ici à une solution qui me semble intéressante.

Prise en compte de la géolocalisation en temps réel

MAIF a choisi de faire appel à la mise en place d’une campagne d’emailing tenant compte de la situation de ses sociétaires. Concrètement, la technologie Live Content de Reelevant permet de prendre en considération en temps réel du contenu personnalisé. L’objectif ici est surtout de pouvoir proposer aux sociétaires le moyen de contact le plus adapté. Ceci est jugé lors de l’ouverture du mail.

Le contenu de l’email est donc personnalisé en fonction de l’heure d’ouverture et de la localisation constatée. Il oriente donc au choix vers la délégation MAIF la plus proche ou renvoie vers les plateformes téléphoniques.

Les résultats annoncés sont très positifs, notamment sur la transformation:

  • Augmentation de 40% des visites en délégation sur le panel d’ouvreurs ciblés par cette solution
  • 70% des ouvreurs se trouvaient à moins de 15km d’une délégation au moment de l’ouverture. Cela donne une indication intéressante sur le maillage géographique des délégations.

 

C’est surtout l’opportunité de proposer dans tous les cas des solutions alternatives adaptées à la situation du sociétaire qui permet de rendre l’emailing plus souvent pertinent.

 

Note: La solution est intéressante, mais je m’interroge sur 2 aspects:

  • l’emailing à base d’emails dynamiques n’est donc a priori pertinent que pour une ouverture du mail en autorisant le contenu distant ou en lecture en ligne, ce qui peut être un frein à l’ouverture.
  • Cela suppose évidemment un partage de données, notamment de géolocalisation, ce qui n’est pas systématique, et pose dans tous les cas des questions quant à la confidentialité.