Revue de presse du 22 janvier 2018

revue de presse du 17 avril 2018

Voici un petit tour d’horizon des articles qui ont attiré mon attention et méritent d’apparaître dans la revue de presse du 22 janvier 2018!

La Poste lance l’application e-santé

revue de presse du 22 janvier 2018Lors du CES à Las Vegas, La Poste a lancé officiellement son offre e-santé pour tenter de se positionner sur le secteur.
Plus précisément, il s’agit d’un coffre fort, dit Espace Numérique Santé, qui contiendra toutes vos données de santé et sera accessible lorsque nécessaire par le corps médical.
Ce n’est pas la première démarche du type qui existe, mais force est de constater que La Poste a deux atouts de taille pour se lancer dans la bataille:

  • Une image de confiance et de proximité qui pourrait être un levier important par rapport à des acteurs plus fragiles (startups par exemple) qui proposent ce même type de services.
  • Un lien avec le coffre fort numérique Docapost, déjà éprouvé et approuvé comme étant un des acteurs de référence sur l’archivage pérenne des données, y compris de santé.

Pour en savoir plus, je vous invite à regarder la vidéo ci-dessous.

Baromètre des risques 2018 d’Allianz

Comme tous les ans, AGCS France (Allianz Global Corporate & Specialty) publie son top 10 des risques craints par les entreprises en France.

Comme l’an dernier les interruptions d’activités restent en tête, mais les risques cyber continuent leur progression: n°15 il y a 5 ans, n°3 l’an dernier, ils arrivent désormais n°2 du classement. 46% des répondants considèrent ce point comme important pour l’année à venir.

Note: Un article viendra prochainement sur la question, mais c’est une chose d’identifier ce risque, c’en est une autre de le traiter intelligemment. En matière d’assurance cyber, il y a pour moi 3 axes de travail: Prévention: pour limiter les intrusions Formation: La première vulnérabilité c’est l’humain Assurance: pour couvrir le risque résiduel en se protégeant du risque systémique

Les attentes des clients entreprises en termes de distribution d’assurance en ligne

La dernière étude de PwC, Global Digital Small Business Insurance Survey, apporte quelques éléments intéressants sur l’évolution des attentes en matière d’expérience client.

L’élément le plus intéressant est que, d’ici 5 ans, 48% des interrogés indiquent vouloir privilégier une souscription en ligne alors que seuls 24% l’ont fait lors de leur dernier changement. La synthèse indique toutefois que c’est peut-être faute d’offres. L’expérience client est véritablement en train de changer, y compris pour les clients entreprises.

Enfin, il s’agit également de monter en gamme sur le périmètre couvert en ligne et sur les services. En effet, la distribution / l’achat en ligne est une chose, mais les entreprises interrogées évoquent également la déclaration des sinistres (36%), le suivi des sinistres (55%) et les avenants (38%). Côté services, les conseils sur les risques (évoqués à 26%) ou l’usage d’objets connectés pour réduire la prime (évoqués à 47%), montrent que le digital va plus loin que le seul aspect internet.

Note: Siltea propose une offre de service dédiée à la distribution digitalisée pour mieux exploiter les moments de vie notamment via des solutions innovantes. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus!

 

Panorama insurtechs – 19 janvier 2018

Panorama insurtechs

Je reprends la mise à jour de mon panorama des insurtechs avec 15 ajouts le 19 janvier 2018. Vous trouverez la mise à jour ici. Ce sont désormais 123 startups qui sont documentées, provenant de 17 pays.

Au menu d’aujourd’hui:

  • Hippo: Assurance habitation avancée et devis en moins de 60 secondes.
  • Slice: Assurance à la demande.
  • Metromile: Assurance Pay-as-you-drive, au km parcouru.
  • Bought by many: Achat groupé d’assurance.
  • Understory: Capteurs d’environnement (humidité, températures, vent, précipitations) assimilables à des stations météo miniatures qui permettent d’auditer à posteriori les dégâts d’origine météorologique.
  • Affectiva: Détection d’émotions, Analyse de sentiments et mise à disposition via SDK.
  • Jaco: Collecter les données comportementales des assurés sur le site web pour améliorer l’expérience utilisateur.
  • Coverfy: Gestion de tous les contrats d’assurance depuis le mobile, Identification de doublons de couvertures et Préconisations d’améliorations de prix.
  • MyZuum: Télématique embarquée à ajouter au véhicule, Alertes d’urgence, prévention, amélioration de la conduite, diagnostic mécanique….
  • Brokoli: Analyse de contrats d’assurance via mobile et Distribution.
  • Drivies: Analyse des données de conduite via une application mobile, Propositions d’amélioration de la conduite et Proposition d’amélioration de l’offre d’assurance en fonction des données constatées.
  • Predictry: Machine learning au service de la prédiction de sentiments, de préférence ou de comportement, Analyse prédictive et moteur de recommandation.
  • Twiggle: Prédiction des intentions d’achat grâce à l’analyse en langage naturel, le machine learning et les modèles ontologiques.
  • Conversable: Plateforme de robot conversationnel en mode SaaS.
  • Leocare: Distribution d’assurance auto / habitation via mobile (devis en 45s), Assurance à la demande pour un certain nombre d’options.

Contactez-moi si vous n’apparaissez pas encore dans le panorama insurtechs!

Revue de presse du 15 janvier 2018

revue de presse du 17 avril 2018

Voici un petit tour d’horizon des articles qui ont attiré mon attention et méritent d’apparaître dans la revue de presse du 15 janvier 2018!

O’Reilly offre des livres sur la data et l’intelligence artificielle

Le fameux éditeur de livres sur les domaines de l’informatique met à disposition une bibliothèque de 80 de ses publications sur le big data, l’intelligence artificielle et les data science, publiés entre 2012 et 2016. Détail essentiel: le téléchargement est gratuit, en pdf, epub ou mobi.

N’oubliez pas: quand c’est gratuit, c’est vous le produit! O’reilly demande vos nom, prénom et mail pour télécharger, mais rien ne vous oblige à saisir les vrais…

revue de presse du 15 janvier 2018

Des accidents de la route pas si accidentels

Mathieu Grossetête est chercheur au centre universitaire de recherche sur l’action publique et le politique. Il nous propose dans le Monde Diplomatique une lecture tout à fait intéressante de l’accidentologie en voiture.

Il y apparaît que les politiques de préventions de la Sécurité Routière atteignent peut-être désormais leurs limites car elles sont mal ciblées! Ou quand l’art de l’analyse des données devient essentiel pour mieux maîtriser un phénomène, et le traiter correctement!

Article passionnant à lire, qui nous fait repenser la notion d’analyse des risques, la perception des événements. Enfin, cela nous invite tout simplement à changer de manière de penser.

revue de presse du 15 janvier 2018

Typologies de wearables

Evan Kirstel, l’un des leader d’opinion de la santé connectée nous propose un panorama des typologies d’objets connectés pour la santé. Celui-ci va un peu plus loin que l’habituel dichotomie montre et bracelet vs balance!

revue de presse du 15 janvier 2018

Deloitte: collaboration humain – machines

Un visuel d’une étude Deloitte, trouvé sur Twitter, donne une lecture intéressante de la relation symbiotique qui peut se développer entre humains et machines. Tout cela grâce au service du service rendu!

revue de presse du 15 janvier 2018

Axa et la télémédecine

Jacques de Peretti, CeO d’Axa en France a annoncé cette semaine le lancement de la télémédecine dans les entreprises et l’ouverture du service à des experts.

Le second service est l’extension du service actuel (que j’ai eu l’occasion de tester à titre personnel et qui est très bien). En revanche, le premier suppose des investissements majeurs et questionne autour du modèle choisi par Axa.

La question du danger, posé par Olivier Harmant, n’est à mon sens pas pertinente.

revue de presse du 15 janvier 2018

Cependant, quel est le retour sur investissement de ce modèle pour un assureur complémentaire? En effet, une téléconsultation à la charge de la complémentaire suppose une prise en charge de coûts supérieure à la part habituelle. Afin d’être intéressant financièrement, un tel service nécessite d’être soit moins cher que la consultation normale, soit de réduire les risques. Pour l’instant, la téléconsultation est vecteur d’image de marque et porteur d’une ligne de démarcation vis à vis de la concurrence. Toutefois, quand tout le monde le fera, il faudra envisager le business model qui va avec!

Enfin, cela ne devrait-il pas être le rôle d’une plateforme intermédiaire? Celle-ci mettrait à disposition ce service et chercherait l’assureur qui y répond. Au contraire ici, c’est porté directement par une assurance complémentaire? En creux, qu’est ce que cela dit de notre assurance santé publique? Un grand nombre de questions, peu de réponses pour l’instant!

Innovation Assurance – Mes 6 prédictions pour 2018

6 prédictions pour 2018

Comme il est fréquent en ce début d’année, je vais moi aussi tomber dans le jeu des prédictions pour l’année à venir. Avec mes 6 prédictions pour 2018, voici donc les 6 sujets qui, selon moi, feront 2018 sur l’innovation dans l’assurance :

Objets connectés

Je pense que le moment est bon pour lancer des offres complètes autour de la télématique embarquée dans les voitures, les smart homes ou les wearables. Quand je pense à offres complète, cela ne signifie pas uniquement capture de données des utilisateurs. C’est aussi, surtout et avant tout, fournir des services à ces assurés ou exploiter ces outils pour mettre en place de nouvelles politiques de prévention.

Refonte des offres

C’est peut-être le corollaire du point précédent, mais un peu plus large, une refonte des offres. Il est temps de réfléchir l’offre de produits d’assurance comme l’élément structurant de la chaine de valeur de l’assurance, depuis la prévention, jusqu’au sinistre, et passant par l’ajout de service. Par exemple, l’amélioration de la gestion des sinistres ne passera un cap complémentaire que quand les produits seront pensés pour être gérés rapidement et simplement.

Plateformes

Je parle souvent ici de décomposition de la chaine de valeur avec la mise en place d’experts à tous les niveaux, à savoir, des porteurs de risques, des distributeurs et des gestionnaires, pour la partie purement assurantielle, mais aussi des prestataires de services en écosystèmes qu’il s’agira de mobiliser intelligemment. L’avènement des plateformes visera donc à s’orienter vers ce type d’organisation où chacun devra trouver sa place !

API

Conséquence directe du point précédent, si un même contrat doit concerner de multiples interlocuteurs, la notion d’interface entre ceux-ci est essentielle. La maturité sur ces questions a grandement progressé dans les dernières années. De simples flux EDI (comme ceux qui sont encore utilisés pour le tiers payant par exemple), on est passés à des webservices évolués mais parfois compliqués à mettre en place. Puis, on en vient désormais à exposer de vrais services complets, par le biais de webservices ou d’API pour accéder aux données sans nécessairement changer les architectures techniques de manière structurante.

Assurance « cyber »

Les besoins sur ce segment sont en train d’exploser, et il s’agira d’apporter une réponse intelligente qui éviter l’écueil du risque systémique! Pour ma part, ici plus qu’ailleurs, cela signifie aider à prévenir et réduire les risques en amont pour éviter les attaques les plus fréquentes. Côté technologie, le maillon faible est toujours d’abord et avant tout l’humain, il s’agit d’intégrer cela dans la réflexion! Au fait, comment vous gérez vos mots de passe?

Une expérience utilisateur au cœur de toutes les démarches

Les dernières années ont été majoritairement consacrées (sauf pour les plus en avance) à des travaux autour de l’efficience des processus, et comment faire aussi bien pour moins cher ! Il s’agit désormais de s’intéresser à faire mieux pour le même prix, voire mieux pour moins cher. Mieux signifie ici mieux du point de vue du client, car l’essentiel est de lui simplifier la vie, supprimer les irritants. C’est donc bien la demande client qui doit être au centre des futures optimisations.

Il va sans dire que Siltéa et moi-mêmes sommes en mesure de vous accompagner sur ces 6 prédictions pour 2018! N’hésitez pas à me contacter.

Et vous? Qu’en pensez-vous? En avez-vous d’autres?

Insurance innovators – Le futur de l’assurance 2017

futur de l'assurance 2017

English version here.


Insurance Innovators (une émanation de Market Force, dont j’avais déjà fait l’écho ici d’un de leurs rapport sous le même titre) vient de publier le futur de l’assurance 2017 (Future of General Insurance Report 2017).

7 thèmes sont abordés (pour plus de lisibilité j’ai séparé en plusieurs pages):

  • Innovation et disruption
  • Un environnement réglementaire en pleine évolution
  • Le futur de la souscription et de la tarification
  • Les services à valeur ajoutée
  • Toucher la génération Millenial
  • L’assurance à l’ère de l’intelligence des Machines
  • La fraude dans un monde connecté.

Rédigé en partenariat avec le Chartered Insurance Institute, et sponsorisé par IBM, Sas et Smart Communications, ce rapport se veut générique, mais de qualité. Market Force considère que les assureurs sont prêts à innover et se transformer pour garder le rythme avec les assurtechs, mais que le rythme de la transformation est encore trop lent. Un conseil: Agir, et dès maintenant! Continuer la lecture de « Insurance innovators – Le futur de l’assurance 2017 »

Insurection by Groupe April: Compte Rendu

insurection by groupe april

English version here.


Le lundi 6 novembre 2017, le Groupe April a organisé l’événement Insurection, voulu comme le plus grand événement français dédié aux insurtechs. 300 personnes étaient présentes, et, dans le cadre de nos activités autour de l’innovation dans l’assurance, j’étais présent pour représenter Siltéa.

Retour sur cette journée, avec les éléments clés à retenir: les tables rondes et les startups présentes. Continuer la lecture de « Insurection by Groupe April: Compte Rendu »

Olivier Ezratty – Les usages de l’intelligence artificielle

usages de l'intelligence artificielle

English version here.


Olivier Ezratty vient de récidiver! Après un guide des startups et un rapport sur le CES de Las Vegas, il publie un document fort intéressant autour du sujet des usages de l’intelligence artificielle!

Périmètre

Ce document aborde 8 grandes parties:

  • Grands courants de l’IA
  • Briques fondamentales de l’IA
  • IA et infrastructure informatique
  • Applications génériques
  • Applications métier
  • Acteurs de l’IA
  • l’IA dans la société
  • L’IA et l’entreprise

C’est un vaste sujet, sur lequel Olivier ne fait pas l’impasse, et fournit un effort de vulgarisation de plus de 360 pages. Continuer la lecture de « Olivier Ezratty – Les usages de l’intelligence artificielle »