DREES – Les modèles prédictifs de santé

modeles predictifs

English version available here.

La DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des statistiques) a publié en juillet 2017 un rapport « Etudes et Résultats » intitulé « L’essor des modèles prédictifs dans les systèmes de santé internationaux ». Il s’intéresse de près à ces nouvelles méthodes d’anticipation des événements relatifs au système de soins, associées à des techniques de scoring des individus selon la probabilité d’occurrence de risque de santé particuliers.

La quantité et la multiplication des données disponibles permettent aujourd’hui de développer des modèles statistiques performants d’analyse des risques. Ceux-ci ne sont plus uniquement appuyés sur des données simples comme l’âge ou le sexe de l’individu, mais peuvent prendre en compte de nombreux autres paramètres. Cela permet alors de mieux anticiper les risques de santé, mieux dimensionner le système de santé (pour les soins), mais aussi mieux réguler cet environnement. Par exemple, des actions de prévention peuvent être mises en place de manière ciblée et des méthodes de rémunération innovantes ou incitatives pour les acteurs peuvent être définies. Ceci se développe depuis une dizaine d’année au niveau international.

Continuer la lecture de « DREES – Les modèles prédictifs de santé »

Baromètre Kadris – Back-offices de gestion

barometre kadris

Le cabinet de conseil Kadris, spécialisé en santé et protection sociale, a mené en 2016 une étude assez complète (baromètre Kadris) sur l’offre et la qualité de service des back-office de gestion dans le monde de la santé et de la protection sociale. Il a été présenté en avril dernier sous la forme d’un webinar. Le site Kadris semble être indisponible, vous pouvez également retrouver la vidéo sur youtube.

Périmètre du baromètre Kadris

21 acteurs de la santé et de la protection sociale ont été interrogés en 2016 dans le cadre de cette étude, intitulée baromètre Kadris. Ils ont été catégorisés en fonction de leur taille et de leur typologie (gestionnaire/porteur de risque notamment) et  se répartissent comme suit: Continuer la lecture de « Baromètre Kadris – Back-offices de gestion »

BCG – Who will win the IoT platforms war?

iot platforms

Le fameux cabinet de stratégie Boston Consulting Group, via son équipe BCG perspectives, vient de publier un petit article intitulé « Who will win the IoT platforms war?« . Ils reviennent sur quelques uns des enjeux liés au déploiement en masse des objets connectés, et notamment sur les facteurs de choix d’une plateforme.

Les estimations de dépenses en IoT (objets connectés) en 2020 sont de l’ordre de 250Mds d’euros. Dans ce montant, les plateformes ne représentent que 15Mds d’euros. Néanmoins, elles représentent un enjeu bien plus décisif afin de conquérir ce marché en pleine expansion. En effet, en proposant un socle performant et en incitant les développeurs à l’utiliser, les vendeurs peuvent se forger une place reconnue sur le véritable marché, celui des applications liées aux objets connectés et l’exploitation de leur données.

Aujourd’hui, près de 400 entreprises proposent des plateformes autour des objets connectés. La plupart d’entre elles sont soit des startups, soit des éditeurs de logiciels (55% du total). L’offre pléthorique rend la prise de décision difficile lorsqu’il s’agit de choisir une solution afin de garantir sa pérennité et sa montée en charge. Cet article souhaite donner quelques clés pour mieux éclairer ce choix. Continuer la lecture de « BCG – Who will win the IoT platforms war? »

Reelevant – Emails dynamiques MAIF

L’entreprise Reelevant a récemment communiqué sur un cas client avec MAIF sur une campagne d’emails dynamiques.

Note: Je n’ai aucun lien avec Reelevant, et fais juste référence ici à une solution qui me semble intéressante.

Prise en compte de la géolocalisation en temps réel

MAIF a choisi de faire appel à la mise en place d’une campagne d’emailing tenant compte de la situation de ses sociétaires. Concrètement, la technologie Live Content de Reelevant permet de prendre en considération en temps réel du contenu personnalisé. L’objectif ici est surtout de pouvoir proposer aux sociétaires le moyen de contact le plus adapté. Ceci est jugé lors de l’ouverture du mail.

Le contenu de l’email est donc personnalisé en fonction de l’heure d’ouverture et de la localisation constatée. Il oriente donc au choix vers la délégation MAIF la plus proche ou renvoie vers les plateformes téléphoniques.

Les résultats annoncés sont très positifs, notamment sur la transformation:

  • Augmentation de 40% des visites en délégation sur le panel d’ouvreurs ciblés par cette solution
  • 70% des ouvreurs se trouvaient à moins de 15km d’une délégation au moment de l’ouverture. Cela donne une indication intéressante sur le maillage géographique des délégations.

 

C’est surtout l’opportunité de proposer dans tous les cas des solutions alternatives adaptées à la situation du sociétaire qui permet de rendre l’emailing plus souvent pertinent.

 

Note: La solution est intéressante, mais je m’interroge sur 2 aspects:

  • l’emailing à base d’emails dynamiques n’est donc a priori pertinent que pour une ouverture du mail en autorisant le contenu distant ou en lecture en ligne, ce qui peut être un frein à l’ouverture.
  • Cela suppose évidemment un partage de données, notamment de géolocalisation, ce qui n’est pas systématique, et pose dans tous les cas des questions quant à la confidentialité.

Zava – e-Santé usages et attentes des Français

La start-up Zava s’est adjoint les services de l’institut BVA pour publier une étude intitulée « e-Santé usages et attentes des Français« . Zava est spécialisée sur les consultations médicales en ligne (téléconsultation).

Zava

L’objectif de cette étude est évidemment de servir les intérêts de cette petite structure.

Par ailleurs, il est à noter qu’elle est basée à Londres (et donc soumis au droit anglais). Elle opère des services de téléconsultations par des médecins (enregistré à l’ordre des médecins britanniques) dans 6 pays en Europe. L’entreprise revendique 800 000 patients « aidés » (du fait des contraintes réglementaires françaises, le choix du vocabulaire est important) sous leur autre nom, Dr Ed.

Enfin, il semble utile de préciser que pour le moment les téléconsultations Zava ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale.

Continuer la lecture de « Zava – e-Santé usages et attentes des Français »