Vers une refonte des produits d’assurance?

refonte des produits

English version here.


Un exemple donné par Alexandre Lebrun de Facebook lors de l’événement Insurection a fait resurgir un sujet que je souhaitais aborder ici. Il s’agit de la nécessité pour les assureurs de lancer une réflexion de refonte des produits d’assurance.

Exemple

L’exemple cité est le suivant :

  • Alexandre Lebrun a consulté les plans des brevets pour les premières machines à laver.
  • Il s’agissait alors de proposer un outillage technique qui permettait de reproduire par la machine l’action manuelle effectuée au lavoir
  • Ce n’est que par la suite que les constructeurs ont modifié les plans pour adapter le processus de lavage à ce que la technologie pouvait effectuer de plus efficient (le tambour qui tourne que l’on connaît actuellement.

Continuer la lecture de « Vers une refonte des produits d’assurance? »

Insurection by Groupe April: Compte Rendu

insurection by groupe april

English version here.


Le lundi 6 novembre 2017, le Groupe April a organisé l’événement Insurection, voulu comme le plus grand événement français dédié aux insurtechs. 300 personnes étaient présentes, et, dans le cadre de nos activités autour de l’innovation dans l’assurance, j’étais présent pour représenter Siltéa.

Retour sur cette journée, avec les éléments clés à retenir: les tables rondes et les startups présentes. Continuer la lecture de « Insurection by Groupe April: Compte Rendu »

Modéliser les risques santé avec Healthy health

Modéliser les risques santé

Luca Schnettler est un jeune entrepreneur installé à Londres. Il a fondé Healthy Health, une startup dédiée à modéliser les risques santé. Il a été interviewé cet été par Nigel Walsh dans le podcast 11.fs, et j’ai eu la chance de pouvoir lui parler par téléphone par la suite pour en savoir plus sur sa solution.

Dans la foulée de l’intérêt suscité par mon article sur les modèles prédictifs de la DREES, voici quelques points clés à retenir. Continuer la lecture de « Modéliser les risques santé avec Healthy health »

AMRAE – État du marché IARD 2017

etat du marche iard

L’AMRAE (l’Association du Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise) vient de publier son rapport annuel sur l’état du marché IARD 2017.

Comme l’indique le site de l’AMRAE, tous les ans en juillet, l’AMRAE interroge les principaux courtiers sur les tendances des renouvellements sur le marché des risques d’entreprise. Elle en restitue le résultat en septembre à ses Membres sous la forme de l’étude « Etat du Marché de l’assurance IARD ».

Cette année, Aon, Diot, Marsh, Siaci St Honoré et Gras Savoye ont apporté leur contribution. Continuer la lecture de « AMRAE – État du marché IARD 2017 »

Siltea – Télématique embarquée: Enjeux et déploiement

telematique embarquee

Cette note de conjoncture sur la télématique embarquée (telematics) a été rédigée puis publiée pour la 1ère fois en septembre 2017 dans le cadre de mes travaux sur le sujet pour Siltéa.


L’essor des objets connectés est très dynamique. Les chiffres annoncent plus de 50 milliards d’objets de ce type d’ici 2020, soit environ 6 par être humain. Parmi la diversité de ces objets, une catégorie retient notre attention pour ses potentielles conséquences pour le secteur de l’assurance : la télématique embarquée, aussi connue sous le nom « telematics » en anglais.

Continuer la lecture de « Siltea – Télématique embarquée: Enjeux et déploiement »

La blockchain c’est pour les chiens!

blockchain c'est pour les chiens

Le 13 septembre dernier, Axa a publié un communiqué de presse très remarqué sur le lancement de Fizzy: une assurance paramétrique couplée à une technologie blockchain. Je reste dubitatif sur les arguments avancés, notamment en ce qui concerne la blockchain.

Principes de fonctionnement

Le principe est simple! L’assureur propose une couverture contre les retards d’avions qui se déclenche automatiquement sans avoir besoin d’une déclaration de sinistre par l’assuré. C’est un produit simple qui se prête bien à l’assurance paramétrique. Une nuance toutefois, les données mises à dispositions par les opérateurs aériens ou aéroports sont limitées, ce qui contraint aujourd’hui AXA à limiter l’exercice uniquement sur les vols depuis / vers l’aéroport parisien de Roissy Charles de Gaulle.

Le cas d’usage s’approche donc énormément (pour ne pas dire quasiment identique) à l’offre proposée par Bajaj Allianz au printemps dernier, et dont nous nous faisions l’écho ici. Il était déjà question de Blockchain, et j’étais déjà dubitatif à l’époque! Continuer la lecture de « La blockchain c’est pour les chiens! »