Otoconnect – L’intermédiaire des données du véhicule

Lorsque l’on s’intéresse aux objets connectés des véhicules, ou plus techniquement ce que l’on appelle la télématique, une problématique majeure apparait: l’exploitation des données! La startup Otoconnect s’intéresse à ce segment et travaille sur la mise à disposition de multiples connecteurs, autour d’une première cible, la portabilité des contrats dans le cadre du règlement RGPD.

Les 3 briques de la télématique

Pour un assureur qui souhaiterait s’aventurer dans une démarche autour de la télématique, il s’agira de se pencher sur trois éléments

  • Collecte de données: il existe aujourd’hui un certain nombre d’outils, boitiers connectés ou applications smartphone qui sont capable de collecter des données du véhicule (via la prise diagnostic), du déplacement ou du contexte.
  • Analyse: cette étape est aujourd’hui celle qui reste la plus floue. En effet, que cherche-t-on à faire de ces données, comment les exploiter, et comment en extraire de la valeur pour l’assureur ET pour l’assuré.
  • Action: Une fois une segmentation ou des prédictions effectuées, il s’agit de prendre des décisions et d’en tirer des conséquences sur les offres, les tarifs, etc.

Une étape sous-jacente est nécessaire : la mise à disposition de toutes ces données au même endroit! Cela paraît trivial, mais rare sont les propositions de valeurs qui fournissent un boitier, un outil d’analyse libre et ouvert, et un service clé en main personnalisé. Il faut souvent faire appel à plusieurs briques distinctes.

La réponse d’Otoconnect

Otoconnect s’attelle justement à cet axe, en prenant un parti un peu décalé. Leur point d’entrée est le besoin de portabilité mis en exergue par RGPD.

La portabilité, mais encore?

Le règlement précise que toute entreprise, et a fortiori un assureur, devra être capable de fournir à un client les données le concernant afin de lui permettre de souscrire un contrat auprès d’un concurrent. L’exemple concret existant est celui des téléphones portables. Dans ce cas, la portabilité est automatisée! Pour un assureur, cela représente aujourd’hui le certificat de bonus malus pour l’assurance auto ou un éventuel certificat de nombre de sinistres au cours des 36 derniers mois en MRH.

Autrement dit, pour le milieu de l’assurance aujourd’hui, rien n’est automatisé! C’est pourtant la cible anticipée par certains acteurs. Le projet Rainbowbutton, par exemple, travaille sur ce cas. Ceux-ci militent donc pour la création d’un espace contenant l’intégralité des données client (en l’occurrence ici l’assuré). Ainsi, la portabilité sera simplifiée car l’assuré sera propriétaire de son espace personnel sécurisé et maîtrisera et autorisera l’accès à ses données à son assureur ou à ses concurrents.

Une nécessaire connectivité

Dans cette démarche, on conçoit clairement que les données nécessaires vont bien plus loin que les seules données issues des véhicules! Il s’agit de consolider en un seul et même endroit des données venant des contrôles techniques, de l’entretien des véhicules, des contrats d’assurance, etc.

otoconnectLa portabilité RGPD, et après?

Apport de valeur par une plateforme

Une fois toutes les données au même endroit, il devient nettement plus simple d’envisager un croisement de données, en mode prédiction, prévention ou modélisation diverse! Cela va bien plus loin que la seule portabilité. Par exemple:

  • Pour un modèle de véhicule donné pour lequel un point de faiblesse est connu, si le rapport de contrôle technique fait état d’un besoin de réparation, pourquoi ne pas prendre en charge certaines réparations additionnelles car on sait qu’il y a une probabilité plus forte de sinistre?
  • Si l’on constate qu’un conducteur a une conduite et un freinage plus brutal que la moyenne et qu’il y eu une 1ère réparation sur les plaquettes, il parait pertinent d’alerter le conducteur.

Autrement dit, une solution de plateforme avec des connecteurs ou API multiples sera cruciale dans l’avenir. Il est ainsi possible d’envisager d’étendre l’horizon des possibles. C’est à mon sens ce type de plateformes qui devra porter demain les services d’analyses sur les données et apporter un niveau de services aux assureurs à leur place, car bien souvent, ils n’auront pas la possibilité de le faire eux-mêmes (technologie, compétences, etc!).

Et côté Otoconnect?

Tout grand voyage commence par les premiers pas! Otoconnect cherche un partenaire assureur pour travailler autour d’un MVP.

Je vous aurai prévenu, c’est une occasion en or d’être présent et d’accompagner la création d’une solution ayant un fort potentiel d’apport de valeur pour l’avenir!