Insurance innovators – Le futur de l’assurance 2017

English version here.


Insurance Innovators (une émanation de Market Force, dont j’avais déjà fait l’écho ici d’un de leurs rapport sous le même titre) vient de publier le futur de l’assurance 2017 (Future of General Insurance Report 2017).

7 thèmes sont abordés (pour plus de lisibilité j’ai séparé en plusieurs pages):

  • Innovation et disruption
  • Un environnement réglementaire en pleine évolution
  • Le futur de la souscription et de la tarification
  • Les services à valeur ajoutée
  • Toucher la génération Millenial
  • L’assurance à l’ère de l’intelligence des Machines
  • La fraude dans un monde connecté.

Rédigé en partenariat avec le Chartered Insurance Institute, et sponsorisé par IBM, Sas et Smart Communications, ce rapport se veut générique, mais de qualité. Market Force considère que les assureurs sont prêts à innover et se transformer pour garder le rythme avec les assurtechs, mais que le rythme de la transformation est encore trop lent. Un conseil: Agir, et dès maintenant!

Innovation et disruption

L’industrie de l’assurance n’en est pas à sa première vague de transformation depuis sa création. La dernière vague majeure date des années 1990s avec l’arrivée massive de la vente directe.

Depuis quelques années, et au gré des sondages ou études, le marché oscille entre sentiment d’une véritable uberisation brutale à venir, et mutation en profondeur et de manière plus lente. Ce qui est certain, c’est que la transformation est en marche!

Une nouvelle compétition

La compétition qui inquiète le marché est de deux type:

  • des startups (les insurtechs) qui, avec de nouveaux modèles ou une agilité plus grande, pourrait grignoter de conséquentes parts de marché;
  • les GAFAM, ou tout autre acteur externe au marché historique, qui sont suffisamment puissants pour se positionner sur le secteur (Note: Si Google a fait marche arrière, il faut suivre de près le mouvement en cours d’Amazon qui recrute en Grande Bretagne pour proposer des produits en Europe)

futur de l'assurance 2017

D’après le rapport, 89% considèrent qu’il y a un risque que les intermédiaires gagnent la relation client grâce aux insurtechs. (Note: Cela confirme mon opinion selon laquelle on assiste à une décomposition de la chaine de valeur entre les porteurs de risque d’un côté et les distributeurs de l’autre).

La révolution insurtech

Les insurtechs peuvent avoir une force en été simple, intelligentes et justes. Lemonade répond bien à ces critères:

  • 90sec sont nécessaires pour souscrire
  • Les coûts sont de 20% fixes quelle que soit la prime
  • Les sinistres sont réglés très rapidement (3 minutes en moyennes, avec des pointes à 3secondes), grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle
  • Le reliquat de résultat technique est reversé à des opérations caritatives, ce qui a tendance à limiter la fraude.

futur de l'assurance 2017

Innovation: il est temps de devenir concret

Si les assureurs veulent suivre le rythme (soutenu) de l’innovation, il s’agit de bouger et vite! Nul besoin d’aller très loin tout de suite, mais des pas significatifs sont importants pour rester agile et poursuivre la transformation.

C’est le cas, notamment dans les organisations, où les « Head of Innovation » ou encore les accords avec les insurtechs se développent et la tendance a vocation à se poursuivre.

futur de l'assurance 2017

Dans tous les cas, le temps presse: 42% des clients considèrent que leur assureur peut apporter un bon service, et 37% des clients n’ont toujours pas confiance en lui… Il est donc essentiel d’investir dès maintenant dans la données pour réinventer l’offre produits.

Cliquer ci dessous pour aller sur la page suivante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *