Insurance innovators – Le futur de l’assurance 2017

Les services à valeur ajoutée

L’intelligence artificielle va petit à petit venir réduire les petits tracas du quotidien en anticipant les besoins des clients. 2 exemples à citer:

  • L’appli citymapper lie automatiquement la commande uber, les données de circulation et trafic et l’horaire des trains pour s’assurer que vous arriviez à temps pour prendre votre train;
  • Les lave-vaisselle Whirlpool identifient automatiquement lorsqu’il faut ajouter du liquide de rinçage ou de la lessive et, sous réserve d’une connection de l’appareil à l’application de la marque, liée à Amazon, lance automatiquement une commande de ces produits.

Nos vies vont donc progressivement devenir plus aisée et sans « friction », par l’effet conjugué des objets connectés et de l’intelligence artificielle.

futur de l'assurance 2017

La question est de savoir comment ces nouveaux comportements vont pouvoir s’appliquer à l’assurance. La majorité des répondants (86%) estiment que cela va réduire les risques assurables dans un avenir proche, et donc la matière première de l’assurance. Ceci est valable tout particulièrement pour l’assurance automobile.

Ajouter de la valeur

Pour mieux protéger leurs assurés, les assureurs vont devoir progressivement se transformer de fournisseur d’indemnisation à un rôle de partenaire de confiance qui accompagne son client au quotidien.

Cela commence par des messages d’anticipation et de prévention pour mieux protéger sa maison des inondations ou réaliser la maintenance des véhicules à temps. Les données collectées permettent alors de personnaliser ces messages, et de comparer les comportement entre eux pour suggérer des améliorations. Ce sont typiquement des services additionnels pour lesquels les assurés pourraient accepter de payer, et qui compenseraient la réduction des primes.

La plupart des assureurs envisagent ce genre de pratiques à horizon 5 ans.

futur de l'assurance 2017 futur de l'assurance 2017

Trouver des solutions

Il ne s’agit pas uniquement de prévenir des risques. Les assureurs vont également chercher à fournir des solutions de protection ou de prévention. 95% des répondants considèrent qu’il faut les 2. Ainsi, il s’agit de s’entourer d’un écosystème de partenaires ou de développer en interne un certain nombre de ces solutions

Réduire les obstacles aux données

Fournir et faire payer cet ensemble de services ne va pas se faire du jour au lendemain. Les assureurs doivent tout d’abord sécuriser l’accès aux données, spécialement dans un contexte de GDPR. Les 2/3 des assureurs estiment qu’ils vont devoir monter en gamme pour garantir que leurs clients acceptent de les laisser accéder à leurs données personnelles.

Les assureurs doivent aussi rester vigilants aux évolutions des secteurs d’activités qui les entourent et en premier lieu de la banque. Le mouvement vers l’ouverture des données (open banking, système d’API) est un mouvement de fond qui pourrait avoir des conséquences sur l’assurance. Plus de 80% des répondants considèrent que des API ouvertes feront demain partie de notre quotidien et amélioreront la connectivité des systèmes et donc de nos données. Cela pourrait fondamentalement bouleverser le marché.

futur de l'assurance 2017

2 conclusions à ce stade:

  • C’est en proposant une prévention efficaces des risques que l’assureur garantira l’accès aux données de ses clients (Note: sous entendu, le client ne donnera l’accès à ses données que s’il y trouve un intérêt, customer-centricity, quand tu nous tiens!)
  • 87% estiment que le coeur de l’activité des assureurs sera demain constitué par les services à valeur ajoutée. (Note: pour ma part, je formulerais différemment, dans ma théorie de la décomposition de la chaine de valeur: une part de la valeur viendra du portage de risque, une autre part de la relation à l’assuré pour couvrir l’intégralité de ses besoins, il n’est pas dit que ce doit être le même acteur qui fait les 2).

Cliquer ci dessous sur la page suivante!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *